Publication

Des cadavres dans nos poubelles. Restes humains et espaces détritiques de la Préhistoire à nos jours, Paris, 2020, 302 p.

Que ce soit au sein de contextes archéologiques ou judiciaires, des restes humains sont régulièrement découverts dans des espaces réservés aux déchets. Ces situations ne témoignent pas seulement d’un simple abandon, mais semblent aussi liées à une volonté d’assimiler le corps mort à un détritus et de le déshumaniser. Mais est-ce toujours et partout le cas ? Comment, par qui et pourquoi certains individus sont-ils délibérément jetés après leur mort dans des dépotoirs ou des décharges? Qui sont-ils ? 

Les douze chapitres de ce volume couvrent plus de 3 000 siècles d’histoire et plusieurs continents. Ils permettent d’aborder pour la première fois ces questions de façon comparative et à large échelle. Les contributions émanant d’archéologues, d’anthropologues, de sociologues et d’historiens nous révèlent l’ancienneté de l’association entre des restes humains et des espaces détritiques, tout autant que ses diverses modalités. Des cadavres dans nos poubelle montre ainsi que la violence symbolique portée au corps mort fait souvent suite à des violences physiques subies par le corps de son vivant. L’ouvrage interroge au final le statut du cadavre, tout autant que les logiques qui président à sa disqualification en déchet.

Avec les contributions de : Erik Trinkaus, Sandra Sázelová & Jiří Svoboda ; Philippe Lefranc & Fanny Chenal ; Marie Daugey ; Rodrigue Wouassi Ladjinou ; Aminte Thomann, Florence Carré & Yves-Marie Adrian ; Mariano Perelman ; Caroline Laforest & Irene Selsvold ; Maria Teresa Ferreira, Catarina Coelho, Ana I. Rufino, David Navega, João d’Oliveira Coelho, Miguel Almeida & Sofia N. Wasterlain ; Valentina Zagaria ; Élodie Wermuth & Nicolas Peyne ; Claudia Fonseca & Rodrigo Grazinoli Garrido ; Philippe Charrier, Gaëlle Clavandier, Vincent Gourdon & Nathalie Sage Pranchère ; Aurore Schmitt & Elisabeth Anstett.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.