VINCENT VARLET

Vincent.Varlet@chuv.ch

Après des études en France (Marseille et Nantes) en toxicologie alimentaire et analytique (ingénieur agroalimentaire 2001-2004, Master et Doctorat 2004-2007), Vincent Varlet a intégré le Centre Hospitalier de Lausanne (CHUV) comme toxicologue forensique de 2010 à 2018 au Centre Universitaire Romand de Médecine Légale Lausanne-Genève (CURML) en Suisse. Depuis le 1er janvier 2019, il dirige le Swiss Human Institute of Forensic Taphonomy (SHIFT) du CURML qui mène des activités d’expertises taphonomiques de routine auprès des autorités publiques ainsi que des activités de recherche et d’enseignement notamment en taphonomie, anatomie et imagerie postmortem et en collaboration avec de nombreuses universités internationales et instituts forensiques.

La taphonomie constitue l’étude de la décomposition de la matière organique depuis la cessation des fonctions vitales jusqu’à la découverte des restes. A cet égard, ce domaine couvre des aspects aussi bien forensiques (homicides, accidents, taphonomies particulières, etc.), qu’humanitaires (gestion des décès en contexte pandémique, de catastrophes naturelles ou anthropiques, etc.) ou encore sociétaux (mauvaise décomposition dans les cimetières, sépultures alternatives, impacts environnementaux des défunts, etc.). Le SHIFT doit donc gérer des ressources et des compétences à mobiliser selon le cas dans des disciplines très forensiques (médecine, imagerie, pathologie, anthropologie, etc.), environnementales (biologie, toxicologie, génétique, géologie, archéologie, etc.) et technologiques (sciences de la détection, etc.).

https://www.curml.ch/swiss-human-institute-forensic-taphonomy-shift

https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=1163435&LanCode=37&menu=coord

Co-construire une réponse funéraire en contexte de pandémie du Covid-19

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search